Jésus Christ  Jésus Christ?

Ce que pensent les hommes de Jésus Christ Vie et oeuvre de Jésus Christ

Jésus Christ naquit il y a 2000 ans d'une manière étrange. Il vécut dans la pauvreté et grandit dans l'effacement. On n'a de lui ni image, ni portrait. Il n'eut ni richesses ni influence particulière: il travailla de ses mains, il fut charpentier, fils de charpentier.

Nouveau-né, il fit trembler un roi; enfant, il embarrassa les érudits; homme mûr, il commanda aux forces de la nature, ouvrit les yeux des aveugles et ressuscita des morts. Il ne fit jamais payer ses services.

Jamais il n'écrivit de livre, et cependant aucune bibliothèque ne pourrait contenir tous les livres qui ont été écrits à son sujet.

Jamais il ne composa de chant, et pourtant il a été le thème d'innombrables cantiques pour des milliers de compositeurs illustres ou ignorés.

Jamais il ne fonda de collège, et pourtant ceux qui ont été à son école ne sauraient tenir sur les bancs de toutes les écoles du monde.

Jamais il ne commanda une armée, ni ne recruta un seul soldat, et cependant aucun chef n'a jamais rassemblé autant de volontaires qui aient amené autant de rebelles à déposer les armes.

Les noms de grands hommes sont apparus, puis ont disparu; mais le nom de cet homme est connu depuis des millénaires par des milliards de personnes.

A trente-trois ans il fut trahi par un de ses disciples; un autre le renia, tous l'abandonnèrent. Son peuple demanda sa mort, un gouverneur romain l'accorda. Mais la tombe n'a pu le retenir, le ciel s'est ouvert pour le recevoir, il est établi par Dieu juge des vivants et de morts, son nom est Jésus.


Ce que pensent les hommes de Jésus Christ

Témoignage des non chrétiens

Les témoignages sur le Christ laissés par les historiographes antiques non chrétiens sont maigres. Le texte le plus notable - dont l'authenticité, jadis contestée, est aujourd'hui pratiquement prouvée - se trouve dans les Antiquités Judaïques de Flavius Josèphe datant de 95 environ. Il mentionne Jésus, un "homme sage" condamné à la crucifixion par Pilate et reconnu comme le Messie par ses disciples qui proclament sa résurrection. Les auteurs latins Tacite (Annales 15, 43, 3), Suétone (Vie de Claude 25, 4) et Pline le Jeune (Lettre à Trajan, en 110) évoquent le Christ, fondateur de la secte des chrétiens, qui "fut exécuté sous Tibère, par le procurateur Ponce Pilate". Les historiens actuels ne doutent généralement plus de l'historicité de Jésus ... (Encyclopédie Bordas1990)


Témoignage des anti-chrétiens

Il y a aussi des témoignages indirects d'ennemis du christianisme tels que Celse ou Porphyre qui, au 2 eme siècle, ajoutèrent aux récits évangéliques des détails imaginaires, sans jamais pour autant nier l'existence historique de Jésus Christ.


Témoignage des chrétiens

Ils sont très nombreux et fiables par leur ancienneté, par leur cohérence, et par leurs origines géographiques diverses. Peu de personnes savent que sur le plan de la critique textuelle les faits concernant Jésus Christ sont beaucoup mieux attestés que n'importe quelle information remontant à cette époque. L'argument qui suppose que le témoignage des chrétiens ne peut pas être pris en compte est fallacieux: de la même façon on pourrait réfuter tout élément historique: par exemple nous ne pourrions retenir aucun élément historique concernant la France dans la mesure où l'information procéderait d'un français ....

Au delà des témoignages contenus dans les écrits inspirés du Nouveau Testament il y a en de nombreux, très anciens, venant de personnes qui ont accepté le martyre plutôt que de renier leurs affirmations. Or, si un homme est capable de mourir pour une cause qu'il pense être vraie, personne n'est capable de mourir pour ce qu'il sait être un mensonge.


Témoignage de quelques "grands hommes"

Napoléon Bonaparte: Je connais les hommes et je vous affirme que Jésus n'était pas un homme. Des esprits superficiels ont fait des rapprochements entre Christ et certains fondateurs d'empires ou même avec les dieux des autres pays. Cette ressemblance n'existe pas.

Blaise Pascal: Non seulement nous ne connaissons Dieu que par Jésus Christ, mais nous ne nous connaissons nous-mêmes que par Jésus Christ. Nous ne connaissons la vie, la mort que par Jésus Christ.

Jean-Jacques Rousseau: Si la vie et la mort de Socrate sont d'un sage, la vie et la mort de Jésus sont d'un Dieu.


Vie et oeuvre de Jésus Christ

L'incarnation de Jésus Christ (Philippiens 2:5-11 )

C'est l'acte par lequel le Fils de Dieu a revêtu volontairement un corps humain (Jean 1:1 et 14 ). Annoncé par de nombreuses prophéties, Jésus est venu "au temps convenable" c'est à dire au moment et au lieu fixés par Dieu lui-même (Romains 5:6 ; Daniel 9:24-26 ; Michée 5:1 ). Il naquit sous l'empereur romain Auguste (Luc 2:1 ).

Son incarnation suppose sa préexistence (Jean 16:27-30 ); elle s'est faite d'une façon miraculeuse par l'intermédiaire de Marie (Luc 1:35 ). Ainsi Jésus devint le seul homme sans péché (1 Pierre 2:22 ; 2 Corinthiens 5:21 ; 1 Jean 3:5 ).

Cette incarnation était nécessaire pour achever la révélation de Dieu à l'homme (Jean 1:18 ), mais aussi pour accomplir l'oeuvre de notre salut (2 Corinthiens 5:21 ).


L'expiation (Luc 23:33-49 )

C'est l'acte par lequel on paye, par la peine qu'on subit, un crime ou une faute.

Non seulement les iniquités de l'homme font séparation entre Dieu et lui (Esaïe 59:2 ) mais l'homme est incapable de se racheter lui-même. (Psaume 49:7-8 ).

L'expiation accomplie par Jésus Christ était donc indispensable pour le salut de l'homme. On peut la considérer sous différents aspects:


La résurrection de Jésus Christ (Matthieu 27:57 à 28.20 )

Annoncée plusieurs fois par le Seigneur (Matthieu 12:38-40 ) elle eut lieu le troisième jour après sa mort et cela malgré de multiples obstacles: le corps de Jésus était enveloppé de bandelettes, le sépulcre fermé par une lourde pierre, la garde romaine était mobilisée et le tombeau scellé.

La résurrection de Christ est un fait capital: Paul écrira aux Corinthiens: "Si Christ n'a pas été ressuscité votre foi est vaine, vous êtes encore dans vos péchés"(1 Corinthiens 15:17 ).

La résurrection a des conséquences glorieuses: elle montre que Dieu est satisfait par l'oeuvre de Christ; le croyant peut donc être justifié (Romains 4:24-25 ). Il est libéré de l'esclavage de Satan et de la crainte de la mort (2 Timothée 1:10 ; Hébreux 2:15 ).


L'ascension de Jésus Christ (Actes 1:9-11 )

Si la mission de Christ sur la terre a commencé par son incarnation, elle se termine par son ascension. Celui qui, étant Dieu s'est fait homme, remonte auprès du Père en tant qu'homme. (Jean 16:28 ; Jean 17:5 ) Cet événement avait été prédit plusieurs fois (Cp. Psaume 110:1 et Actes 2:33-36 ; Jean 14:28 ; Jean 16:4-7 )

Ainsi Jésus Christ occupe une nouvelle place dans le ciel: il est Souverain Sacrificateur (Hébreux 5 ), Intercesseur (Romains 8:34 ), Avocat (1 Jean 2:1-2 ), Roi et Seigneur (Apocalypse 19:16 ), il a toute autorité (Matthieu 28:18 ) et il est établi juge des vivants et des morts (Actes 17:31 ).


Le retour de Jésus Christ (1Thessaloniciens 4 :13-18 )

De nombreux passages nous parlent du retour de Jésus Christ (Jean 14 ; 1 Corinthiens 15:51-58 ; Philippiens 3:20-21 ); dans cette attente les croyants le servent et sont ses témoins (1 Thessaloniciens 1:9-10 ; Actes 1:6-11 ).


questionnaire Jésus Christ
Remplir le questionnaire concernant Jésus Christ